top of page

Participation de l'Institut de l'Audition à la semaine du son


La soirée santé auditive 2022 de la Semaine du Son de l'UNESCO abordera avec Paul Avan, Directeur du CERIAH, la question des effets de la musique amplifiée surcompressée : il est devenu courant de réduire la dynamique d'intensité de la musique en "comblant" les micro-silences naturels pour effacer l'impact masquant des bruits environnants en discothèque ou en voiture. Les utilisateurs de ces musiques signalent une fatigue auditive accrue après l'exposition. Chez des cobayes exposés à une musique surcompressée pendant 4 heures au niveau maximum légal, comparés à des cobayes exposés à la même dose de musique non compressée, il n'y a pas de changement d'audiogramme tonal après l'exposition. Celle-ci semble donc sûre, mais le réflexe protecteur des muscles de l'oreille moyenne est aboli pendant plusieurs jours. C'est la première fois que l'importance de fenêtres silencieuses courtes au sein d'un son complexe intense tel que la musique est démontrée.


Travail soutenu par la Fondation Visaudio (2019-21).


Comments


bottom of page