Aller au contenu principal
x

Déficits sensoriels progressifs, pathophysiologique, et thérapie

AZIZ EL-AMRAOUI

DÉFICITS SENSORIELS PROGRESSIFS, PATHOPHYSIOLOGIE, ET THÉRAPIE

Dirigée par le Dr Aziz El-Amraoui, l’équipe Déficits sensoriels progressifs, pathophysiologie et thérapie, également unité Institut Pasteur, mène des projets de recherche visant à mieux comprendre l’origine et les mécanismes qui entraînent des déficits auditifs et visuels (tardifs et/ou progressifs) dans l’optique de développer des traitements adaptés. Outre la mise en place de pistes thérapeutiques (corrective et/ou protectives) pour prévenir, ralentir, stopper ou corriger la détérioration visuelle et/ou auditives, cette équipe cherche également à comprendre comment des facteurs externes comme le bruit, la lumière ou l'âge influencent le stade d’apparition, la progression et la sévérité des atteintes sensorielles.

La vision et l’ouïe sont essentielles pour toute activité majeure de la vie quotidienne, allant de la communication, la mobilité et l'autonomie, à l'appréciation de l'art et de la nature. En l’absence de traitement, les déficiences visuelles (qui touchent 285 millions de personnes dans le monde) et auditives (460 millions de personnes soit 1 personne sur 3 entre 65 et 75 ans) entraînent très souvent de l’isolement social, des dépressions et une diminution des capacités cognitives. Ces atteintes sensorielles représentent ainsi un enjeu majeur de santé publique avec un impact économique et sociétal très important. En effet, bien que l'implantation cochléaire précoce chez l’enfant permet d’améliorer les capacités auditives et de communication des patients, il n'existe actuellement aucun traitement pour prévenir ou atténuer la perte progressive de l’audition ou de la vision. 

Au travers d’approches expérimentales transdisciplinaires et intégratives, allant de l’étude de gènes de surdité (associé ou non à la cécité) aux protéines pour lesquelles ils codent, l'identification de leurs réseaux moléculaires, en passant par la modélisation chez l’animal de la maladie, les chercheurs ont obtenu des avancées majeures sur les mécanismes à l’origine des troubles visuels et/ou auditifs. Ils ont récemment mis en évidence les facteurs de risques qui accélèrent la déficience auditive et ont démontré que la thérapie génique pourrait être utilisée pour prévenir ou ralentir la détérioration de l’ouïe.

Guidés par ces récentes découvertes et la maîtrise du transfert à visées thérapeutique de gènes dans l’œil et l’oreille, l’ambition de l’équipe est de démontrer que ses atteintes sensorielles doivent et peuvent être traitées, depuis l’élucidation des mécanismes pathologiques impliqués jusqu’à la mise en place de solutions thérapeutiques efficaces. Cette équipe de recherche s’intéresse plus particulièrement aux formes tardives et/ou progressives de déficiences auditives et visuelles avec deux objectifs majeurs :

  1. Sur le plan fondamental : mieux comprendre les processus biologiques génétiques, moléculaires et cellulaires qui assurent le maintien des facultés des organes sensoriels humains dans les conditions normales et pathologiques, avec une attention particulière à l'impact potentiel du vieillissement et de l'environnement, notamment le bruit (une menace croissante dans les pays industrialisés). 
  2. Sur le plan médical : identifier de nouveaux gènes responsables de surdité et/ou cécité, et au travers de l’élucidation des processus pathogènes impliqués, concevoir, tester et évaluer des thérapies potentielles pour retarder, prévenir et/ou traiter la perte progressive de l'audition et/ou de la vision dans les modèles précliniques animaux et accélérer leur transfert en clinique chez l’homme.

MEMBRES DE L'ÉQUIPE

Aziz EL-AMRAOUI

Aziz EL-AMRAOUI

Directeur de recherche, Institut Pasteur (responsable)
Céline LAIR

Céline LAIR

Assistante
Sedigheh DELMAGHANI

Sedigheh DELMAGHANI

Chargée de recherche, Institut Pasteur
Sandrine VITRY

Sandrine VITRY

Chargée de recherche, Institut Pasteur
Sylvie NOUAILLE

Sylvie NOUAILLE

Technicienne, Institut Pasteur
Pranav PATNI

Pranav PATNI

Postdoctorant, Institut Pasteur
Emilia WYSOCKA

Emilia WYSOCKA

Postdoctorante, Institut Pasteur
Maureen WENTLING

Maureen WENTLING

Postdoctorante, Institut Pasteur
Samantha PAPAL

Samantha PAPAL

Postdoctorante, Institut Pasteur
Ana MESIC

Ana MESIC

Stagiaire M1, Institut Pasteur

LISTE DES PUBLICATIONS MARQUANTES

Dunbar, L., Patni, P., Aguilar, C., Mburu, P., Corns, L., Wells, H., Delmaghani, S., Parker, A., Johnson, S., Williams, D., et al.  (2019) Clarin-2 is essential for hearing by maintaining stereocilia integrity and function. EMBO Mol. Med. 1(9):e10288. doi: 10.15252/emmm.201910288. (Cover image). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6728604/

Dulon, D.*, Papal, S., Patni, P., Cortese, M., Vincent, P., Tertrais, M., Emptoz, A., Tlili, A., Bouleau, Y., Michel, V., et al.  (2018) Clarin-1 gene transfer rescues auditory synaptopathy in model of Usher syndrome. J. Clin. Invest. 128:3382-3401. doi: 10.1172/JCI94351. https://www.jci.org/articles/view/94351

Michel, V.*, Booth, K.*, Patni, P.*, Cortese, M., Azaiez, H., Bahloul, A., Kahrizi, K., Labbé, M., Emptoz, A., Lelli, A., et al.  (2017) CIB2, defective is isolated deafness, is key to auditory hair cells mechanotransductioin and survival. EMBO Mol. Med. 9:1711-1731. http://embomolmed.embopress.org/content/9/12/1711.long

Schietroma, S., Parain, K., Estivalet, A., Aghaie, A., Boutet de Monvel, J., Picaud, S., Sahel, J-A., Perron, M., El-Amraoui, A.* & Petit, C.*. (2017) Shaping of the photoreceptor outer segment by the calyceal processes of the inner segment. J. Cell Biol. 216, 1849-1864. F1000 “Recommended” selection. http://jcb.rupress.org/content/216/6/1849.long

Cortese, M., Papal, S., Pisciottano, F., Elgoyhen, A.B., Hardelin, J.-P., Petit, C., Franchini,  L.F.*, & El-Amraoui, A.*. (2017) Spectrin βV adaptive mutations and changes in subcellular location correlate with emergence of hair cell electromotility in mammalians. Proc. Natl Acad. Sci. USA. 114(8):2054-2059. http://www.pnas.org/content/114/8/2054.long

PROJETS

Projet HearInNoise - Surdité d’apparition tardive et progressive : de la physiopathologie à la thérapie

Membres impliqués : Sedigheh Delmaghani, Sandrine Vitry, Sylvie Nouaille, Maureen Wentling, Pranav Patni, Chiara Benedetto, Samantha Papal, Emilia Wysocka.

Au travers d’approches pluridisciplinaires allant des propriétés biochimiques des protéines codées par les gènes de surdité (associé ou non à la cécité), à l'identification de leurs réseaux moléculaires, à la modélisation chez l’animal de la maladie, ce projet vise à éclairer l’origine et les mécanismes à l’origine de certaines formes de surdités tardives, et/ou progressives et le développement de traitements possibles. 

Des progrès considérables ont été réalisés en ce qui concerne le développement et la différenciation de l’organe auditif ainsi que sur l’origine des surdités congénitales et/ou précoces. Mais très peu de données existent concernant les processus et les structures clés du traitement de l’information sonore chez l’adulte, ou sur l’origine des surdités progressives d’apparition tardives, la cible du projet HearInNoise. À travers l’étude de trois ou quatre nouveaux modèles de certaines surdités tardives et progressives, ce projet a pour but de découvrir : 

  1. Comment la cochlée, soumise à un stress mécanique continu et constant tout au long de la vie, tente-t-elle de maintenir un mode de fonctionnement optimal.
  2. Quelle incidence l’âge et l’environnement ont-ils sur l’évolution de l’atteinte auditive.
  3. Quelles options thérapeutiques seraient efficaces pour ces surdités tardives. 

Ce projet est issu de travaux en cours chez des souris défectueuses pour la clarine-1, une protéine de type « tetraspan » dont le défaut est responsable d’une surdité post-linguale chez l'homme, combinée à une perte de la vision. De manière intéressante, une mutation dans le gène codant pour clarin-2 a été identifiée chez une souris avec surdité tardive et progressive, ce qui semble confirmer le rôle clé de cette famille de clarines dans l'oreille interne. Les résultats en cours indiquent plusieurs pistes possibles pour expliquer ces surdités, notamment un défaut commun de la touffe ciliaire et un dysfonctionnement du dialogue entre les régions pré- et post-synaptiques entre les cellules ciliées auditives et les neurones auditifs.

Des gènes impliqués dans des propriétés des protéines pour lesquels ils codent (liaison au cytosquelette et/ou aux membranes, identification de leurs partenaires clés), en passant par la caractérisation des modèles animaux correspondants, ce projet est conçu pour éclairer le fonctionnement de l’organe auditif et reconstituer les voies critiques de signalisation impliquant ces molécules, et décrypter la cascade d’évènements entrainant la perte d’audition et sa progression. Le développement de nouveaux outils d’analyses moléculaires, d’imagerie, et de tests fonctionnels très avancés permettra de déterminer avec précision les mécanismes physiopathologiques en jeu, tant dans des conditions standard qu’après une surexposition au bruit, réalisés à intervalle différent pour tester l’effet de l’âge. Les cibles thérapeutiques ainsi identifiées, seront testées par la mise en place d’approches ciblées sur ces cellules sensorielles. Des approches médiées serons testées et validées par voie de thérapie génique ou pharmacologique afin de prévenir et/ou ralentir la progression de la maladie. Dans une étude pilote, la supplémentation du gène clarine-1 via un adéno-virus associé prévient la survenue de la surdité tardive, indiquant le succès potentiel d’une intervention thérapeutique pour les surdités tardives, et ce, avant l’apparition des signes cliniques. 

Le projet HearInNoise est réalisé dans le cadre de collaborations bien établies à l'échelle nationale et internationale, favorisant le transfert des avancées technologiques, méthodologiques et thérapeutiques aux secteurs médical et industriel. La découverte des mécanismes moléculaires impliqués et les cibles thérapeutiques identifiées pour préserver l’activité ou la survie des cellules sensorielles auditives et/ou des neurones associés pourraient profiter également à d'autres formes de troubles neurosensoriels. 

 

Projet Light4deaf : Éclairer la surdité, une approche holistique du syndrome de Usher (Surdicécité chez l’homme)

Membres impliqués : Sedigheh Delmaghani, Sandrine Vitry, Sylvie Nouaille, Maureen Wentling, Pranav Patni

La cécité et la surdité ont un profond retentissement sur la vie des personnes affectées, enfants comme adultes. Light4Deaf est un projet ambitieux qui vise à lutter contre le syndrome de Usher (USH), la forme la plus commune de surdi-cécité, souvent associée à un déficit vestibulaire. Cette initiative sans précédent mobilise une équipe multidisciplinaire de scientifiques, ophtalmologistes, ORLs dont des spécialistes du vestibule, experts en sciences cognitives et sciences humaines dans un effort commun visant à répondre de manière concertée aux besoins cliniques non satisfaits des patients USH. L'expertise des centres du consortium LIGHT4DEAF a permis le développement et l'amélioration continue d'un test moléculaire fiable à visée diagnostique et de protocoles de caractérisation clinique complets des symptômes de la maladie ouvrant la voie à de prochains essais cliniques. Le projet vise à limiter ce handicap multi-sensoriel particulièrement invalidant qui compromet toute communication avec autrui et très largement la perception de l’environnement aussi par la préservation ou la restauration des fonctions visuelles (thérapie génique corrective, neuroprotection, prothèses rétiniennes et optogénétique), la restauration des fonctions auditives (thérapie génique, pharmacologie et implants cochléaires) et l'amélioration des performances d’équilibre (prothèses de substitution sensorielle). Testées sur différents modèles animaux, ces approches conduiront à des essais cliniques reposant sur une caractérisation et un suivi des atteintes morpho- fonctionnelles des cellules photoréceptrices et sensorielles auditives. Les conséquences socio-économiques du syndrome de Usher, l’influence du milieu social sur l’impact et la prise en charge du handicap, le vécu, l’éducation et l’insertion professionnelle seront étudiées. Un plan de communication adapté aux patients et professionnels, sera développé pour réduire les inégalités et assurer un accès égal et optimal aux procédures de soins, de réhabilitation et aux stratégies thérapeutiques. L’objectif de créer un socle de connaissances qui conduira à mieux appréhender ce que la perception multi-sensorielle apporte à l’individu par l’étude du syndrome de Usher, en développant un ensemble de technologies et de traitements dédiés, bénéficiera pour la prise en charge de tout un ensemble de pathologies plus courantes telles que l’autisme, la schizophrénie et les maladies liées à l'âge (presbyacousie, DMLA, …).

 

PUBLICATIONS DES MEMBRES DE L'ÉQUIPE

1. Dunbar L, Patni P, Aguilar C, Mburu P, Corns L, Wells H, Delmaghani S, Parker A, Johnson S, Williams D, Esapa C, Simon M, Chessum L, Newton S, Dorning J,  Jeyarajan P, Susan Morse S, Lelli A, Codner G, Peineau T, Gopal S, Alagramam K, Hertzano R, Dulon D, Wells S, Williams F, Petit C, Dawson S, Brown S, Marcotti W, El-Amraoui A*, Bowl M* (2019) Clarin-2 is essential for hearing by maintaining stereocilia integrity and function. EMBO Mol. Med. 1(9):e10288. doi: 10.15252/emmm.201910288. *Co-senior and corresponding authorships. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6728604/

2. Picaud S*, & El-Amraoui A* (2019) Les organes des sens ; Dans “"Le cerveau en lumières", par Hirsch E. & Poulain B. Edition Odile Jacob.

3. Akil O, Dyka F, Calvet C, Emptoz A, Lahlou G, Nouaille S, Boutet de Monvel J, Hardelin JP, Hauswirth WW, Avan P, Petit C, Safieddine S, Lustig LR. (2019) Dual AAV-mediated gene therapy restores hearing in a DFNB9 mouse model. Proc Natl Acad Sci USA. pii: 201817537. doi: 10.1073/pnas.1817537116.

4. Dulon D*, Papal S, Patni P, Cortese M, Vincent P, Tertrais M, Emptoz A, Tlili A, Bouleau Y, Michel V, Delmaghani D, Aghaie A, Pepermans E, Allegria-Prevot O, Akil O, Lustig L, Avan P, Safieddine S, Petit C*, and El-Amraoui A*. (2018) Clarin-1 gene transfer rescues auditory synaptopathy in model of Usher syndrome. J. Clin. Invest. 128:3382-3401. doi: 10.1172/JCI94351. https://www.jci.org/articles/view/94351

5. Denoyelle F*, & El-Amraoui A* (2018) Les thérapies géniques appliquées aux atteintes de l’oreille interne : actualités et perspectives. Dans Surdités : actualités, innovations et espoirs. Rapport 2018 de la Société française d'ORL et de chirurgie cervico-faciale, Edition Elsevier Masson, 314 pages.

6. Trouillet A, Dubus E, Dégardin J, Estivallet A, Ivkovic I, Godefroy D, Garcia-Ayuso D, Simonutti M, Sahly I, Sahel JA, El-Amraoui A, Petit C, Picaud S. (2018) Cone degeneration is triggered by the absence of USH1 proteins but prevented by antioxidant treatments. Sci Rep. 8:1968. Doi: 10.1038/s41598-018-20171-0. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5792440/

7. Booth K, Kahrizi K, Babanejad M, Daghagh H, Bademici G, Arzhangi S, Zareabodollahi D, Duman D, El-Amraoui A, Tekin M, Najmabadi H, Azaiez H, Smith RJ (2018) Variants in CIB2 cause DFNB48 and not USH1J. Clin. Genet. Nov 7. doi: 10.1111/cge.13170. 

8. Puy V, Darwiche W, Trudel S, Gomila C, Lony C, Puy L, Lefebvre T, Vitry S, Boullier A, Karim Z, Ausseil J. (2018) Predominant role of microglia in brain iron retention in Sanfilippo syndrome, a pediatric neurodegenerative disease. Glia. 2018 Apr 6. doi: 10.1002/glia.23335. 

9. Michel V*, Booth K*, Patni P*, Cortese M, Azaiez H, Bahloul A, Kahrizi K, Labbé M, Emptoz A, Lelli A, Dégardin J, Dupont T, Aghaie A, Oficyalska D, Picaud S, Najmabadi H, Smith RJ, Bowl MR, Brown SDM, Avan P, Petit C, El-Amraoui A (2017) CIB2, defective is isolated deafness, is key to auditory hair cells mechanotransductioin and survival. EMBO Mol. Med. 9:1711-1731. *Co-first authors. http://embomolmed.embopress.org/content/9/12/1711.long

10. Schietroma S,  Parain K,  Estivalet A,  Aghaie A,  Boutet de Monvel J,  Picaud S,  Sahel JA,  Perron M, El-Amraoui A* & Petit C*. (2017) Shaping of the photoreceptor outer segment by the calyceal processes of the inner segment. J. Cell Biol. 216, 1849-1864. *Co-last authors.   F1000 “Recommended” selection http://jcb.rupress.org/content/216/6/1849.long 

11. Cortese M, Papal S, Pisciottano F, Elgoyhen AB, Hardelin J.-P, Petit C, Franchini  LF*, & El-Amraoui A*. (2017) Spectrin βV adaptive mutations and changes in subcellular location correlate with emergence of hair cell electromotility in mammalians. Proc. Natl Acad. Sci. USA. 114(8):2054-2059. *Co-last authors. http://www.pnas.org/content/114/8/2054.long

12. Bahloul  A,  Pepermas E,  Raynal B, Wolff N, Cordier F, England P, Nouaille S,  El-Amraoui A, Hardelin JP, Durand D, & Petit C. (2017) Conformational switch of harmonin, a suubmembrane scaffold protein of hair cell mechanoelectrical transduction machinery. FEBS Letters. 91:2299-2310. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5599985/

13. Michalski N, Goutman JD, Auclair SM, Boutet de Monvel J, Tertrais M, Emptoz A, Parrin A, Nouaille S, Guillon M, Sachse M, Ciric D, Bahloul A, Hardelin JP, Sutton RB, Avan P, Krishnakumar SS, Rothman JE, Dulon D, Safieddine S, Petit C. (2017) Otoferlin acts as a Ca2+ sensor for vesicle fusion and vesicle pool replenishment at auditory hair cell ribbon synapses. Elife. 7;6. pii: e31013. doi: 10.7554/eLife.31013.

14. Delhommel F, Cordier F, Bardiaux B, Bouvier G, Colcombet-Cazenave B, Brier S, Raynal B, Nouaille S, Bahloul A, Chamot-Rooke J, Nilges M, Petit C, Wolff N. (2017) Structural Characterization of Whirlin Reveals an Unexpected and Dynamic Supramodule Conformation of Its PDZ Tandem. Structure. 25(11):1645-1656.e5. doi: 10.1016/j.str.2017.08.013. 

15. Emptoz A, Michel V, Lelli A, Akil O, Boutet de Monvel J, Lahlou G, Meyer A, Dupont T, Nouaille S, Ey E, Franca de Barros F, Beraneck M, Dulon D, Hardelin JP, Lustig L, Avan P, Petit C, Safieddine S. (2017) Local gene therapy durably restores vestibular function in a mouse model of Usher syndrome type 1G. Proc Natl Acad Sci USA. 114(36):9695-9700. doi: 10.1073/pnas.1708894114. 

16. Menotti J, Alanio A, Sturny-Leclère A, Vitry S, Sauvage F, Barratt G, Bretagne S. (2017) A cell impedance-based real-time in vitro assay to assess the toxicity of amphotericin B formulations. Toxicol Appl Pharmacol. 334:18-23. doi: 10.1016/j.taap.2017.08.017. PMID: 28865757 

17. Connan C, Voillequin M, Chavez CV, Mazuet C, Leveque C, Vitry S, Vandewalle A, Popoff MR. (2017) Botulinum neurotoxin type B uses a distinct entry pathway mediated by CDC42 into intestinal cells versus neuronal cells. Cell Microbiol. 19(8). doi: 10.1111/cmi.12738. 

18. Bossou YM, Serssar Y, Allou A, Vitry S, Momas I, Seta N, Menotti J, Achard S. (2017) Impact of Mycotoxins Secreted by Aspergillus Molds on the Inflammatory Response of Human Corneal Epithelial Cells. Toxins (Basel). 9(7). pii: E197. doi: 10.3390/toxins9070197. PMID:28640227

19. El-Amraoui A* (2017) Développement d’une thérapie génique pour restaurer la fonction visuelle dans le syndrome de Usher. Rétino (Revue de l’association Retina France) 101, p16.

20. Lelli A, Michel V, Boutet de Monvel J, Cortese M, Bosh-Grau M, Aghaie A, Perfettini I, Dupont T, Avan P, El-Amraoui A*, Petit C*. (2016) Class III myosins shape the auditory hair bundles by limiting microvilli and stereocilia growth. J. Cell Biol. 212, 231-44. *Colast authors.   F1000 Medicine “Recommended” selection; # cover article; # subject to a commentary. http://jcb.rupress.org/content/212/2/231.long 

21. Bonnet C, Riahi Z, Chantot-Bastaraud S, Smagghe L, Letexier M, Marcaillou C, Lefevre G, Hardelin JP, El-Amraoui A, Singh-Estivalet A, (+ 25 authors TREATRUSH consortium), Audo I, & Petit C. (2016) An innovative strategy for the molecular diagnosis of Usher syndrome identifies causal biallelic mutations in 93% of European patients. Eur. J. Hum. Genet. 24:1730-1738. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5117943/

22. Potter P, Bowl M, (+ 44 authors MRC Harwell ageing screen consortium), El-Amraoui A, Petit C, Acevedo-Arozena A, Nolan P, Cox R, Mallon AM, & Brown SD. (2016) Novel gene function revealed by mouse mutagenesis screens for models of age-related disease. Nat. Comm. 7:12444. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4992138/

23. Delmaghani S, Aghaie A, Bouyacoub Y, El Hachmi H, Bonnet C, Riahi Z, Chardenoux S, Perfettini I, Hardelin JP, Houmeida A, Herbomel P, Petit C. (2016) Mutations in CDC14A, Encoding a Protein Phosphatase Involved in Hair Cell Ciliogenesis, Cause Autosomal-Recessive Severe to Profound Deafness. Am J Hum Genet. 98(6):1266-1270. doi: 10.1016/j.ajhg.2016.04.015.  

24. Mounce BC, Cesaro T, Moratorio G, Hooikaas PJ, Yakovleva A, Werneke SW, Smith EC, Poirier EZ, Simon-Loriere E, Prot M, Tamietti C, Vitry S, Volle R, Khou C, Frenkiel MP, Sakuntabhai A, Delpeyroux F, Pardigon N, Flamand M, Barba-Spaeth G, Lafon M, Denison MR, Albert ML, Vignuzzi M. (2016)  Inhibition of Polyamine Biosynthesis Is a Broad-Spectrum Strategy against RNA Viruses.  J Virol. 90(21):9683-9692. 

25. El-Amraoui A* & Petit C*. (2016) Cadherins in the auditory system. Shintaro T. Suzuki & Shinji Hirano (eds.), In The Cadherin Superfamily, pp 341-361, Springer, Japan. *Co-senior and corresponding authorships. https://link.springer.com/chapter/10.1007/978-4-431-56033-3_13

26. Masson-Garcia C, El-Amraoui A* (2016) le syndrome de Usher : les dernières avancées scientifiques. Rétino (Revue de l’association Retina France) 97, 3-5.

27. Delmaghani S, Defourny J, Aghaie A, Beurg M, Dulon D, Thelen N, Perfettini I, Zelles T, Aller M, Meyer A, Emptoz A, Giraudet F, Leibovici M, Dartevelle S, Soubigou G, Thiry M, Vizi ES, Safieddine S, Hardelin JP, Avan P, Petit C. (2015) Hypervulnerability to Sound Exposure through Impaired Adaptive Proliferation of Peroxisomes. Cell.163(4):894-906. doi: 10.1016/j.cell.2015.10.023.  

28. Bruyère J, Roy E, Ausseil J, Lemonnier T, Teyre G, Bohl D, Etienne-Manneville S, Lortat-Jacob H, Heard JM, Vitry S. (2015) Heparan Sulfate Saccharides Modify Focal Adhesions: Implication in Mucopolysaccharidosis Neuropathophysiology. J Mol Biol. 427(4):775-791. doi: 10.1016/j.jmb.2014.09.012. 

29. Baldo G, Lorenzini DM, Santos DS, Mayer FQ, Vitry S, Bigou S, Heard JM, Matte U, Giugliani R. (2015) Shotgun proteomics reveals possible mechanisms for cognitive impairment in Mucopolysaccharidosis I mice. Mol Genet Metab. 114(2):138-45. doi: 10.1016/j.ymgme.2014.12.301. 

30. Kamiya K, Michel V, Giraudet F, Riederer B, Foucher I, Papal S, Perfettini I, Le Gal S, Verpy E, Xia W, Seidler U, Georgescu MM, Avan P*, El-Amraoui A*, Petit C*. (2014) An unusually powerful mode of low-frequency sound interference due to defective hair bundles of the auditory outer hair cells. Proc Natl Acad Sci USA. pii: 201405322. *Colast authors. Press release and multiple articles in newspapers and health websites. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4078795/ 

31. El-Amraoui A*. and Petit C*. (2014) The retinal phenotype in the Usher syndrome (deaf-blindness in humans): physiopathological and therapeutic insights from animal models. C R Biol. 337:167-77 doi: 10.1016/j.crvi.2013.12.004. *Corresponding authors https://www.researchgate.net/publication/51879019_Usher_syndrome_sensorineural_deafness_and_retinitis_pigmentosa_Pathogenesis_molecular_diagnosis_and_therapeutic_approaches

32. Lhériteau E, Petit L, Weber M, Le Meur G, Deschamps J-Y, Libeau L, Mendes-Madeira A, Guihal C, François A, Guyon R, Provost N, Lemoine F, Papal S, El-Amraoui A, Colle M-A, Moullier P and Rolling F. (2014) Successful gene therapy in the RPGRIP1-deficient dog, a large model of cone-rod dystrophy. Mol Ther. 22, 265-277. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3918913/

33. Papal S,  Cortese M,  Legendre K,  Sorusch  N,  Dragavon J,  Sahly I, Shorte S,  Wolfrum U, Petit C, El-Amraoui A. (2013) The giant spectrin βV couples the molecular motors to phototransduction and Usher syndrome type I proteins along their trafficking route. Hum. Mol. Genet. 22, 3773-3788. https://academic.oup.com/hmg/article/22/18/3773/659081

34. El-Amraoui, A*. and Petit, C* (2013) Cadherin Defects in Inherited Human Diseases. Prog. Mol. Biol. Transl. Sci., 116C, 361-384.  *Corresponding authors. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/B9780123943118000169?via%3Dihub

35. Petit C, El-Amraoui A, and Avan P (2013) HEARING AND DEAFNESS. Pfaff, D. (ed.), In Neuroscience in the 21st Century. Springer-Science, New York. *Corresponding authors. https://link.springer.com/content/pdf/10.1007%2F978-1-4614-1997-6_26.pdf

36. Sahly I, Dufour E, Schietroma C, Michel V, Bahloul A, Perfettini I, Pepermans E, Estivalet A, Carette D, Aghaie A, Ebermann I, Lelli A, Iribarne M, Hardelin JP, Weil D, Sahel, JA, El-Amraoui A* and Petit, C*. (2012) Localization of Usher 1 proteins to the photoreceptor calyceal processes, which are absent from mice. J Cell Biol, 199, 381-399. *Corresponding authors. Press release (cf. below)  F1000 Medicine “Recommended” selection. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3471240/ 

37. Safieddine S, El-Amraoui A and Petit C. (2012) The auditory hair cell ribbon synapse: from assembly to function. Annu Rev Neurosci, 35, 509-528. https://www.annualreviews.org/doi/full/10.1146/annurev-neuro-061010-113705?url_ver=Z39.88-2003&rfr_id=ori%3Arid%3Acrossref.org&rfr_dat=cr_pub%3Dpubmed

38. Bonnet C and El-Amraoui A* (2012) Usher syndrome (sensorineural deafness and retinitis pigmentosa): pathogenesis, molecular diagnosis and therapeutic approaches. Curr. Opin. Neurol., 25, 42-49. * Corresponding author 

39. El-Amraoui, A*. and Petit, C* (2012)  Atteintes héréditaires de l'audition. Biofutur, 337, 28-29. *Corresponding authors

40. El-Amraoui, A*. and Petit, C* (2012)  Les thérapies génique et cellulaire à l'écoute de l’oreille interne. Biofutur, 337, 40-42. *Corresponding authors

41. El-Amraoui, A*. and Petit, C* (2011) Vers une thérapie génique et cellulaire dans l’oreille interne: actualités et perspectives. Audiology infos, 19, 1-4. *Corresponding authors

42. Bonnet, C., Grati, M., Marlin, S., Levilliers, J., Hardelin, J.P., Parodi, M., Niasme-Grare, M., Zelenika, D., Delepine, M., Feldmann, D. Jonard L., El-Amraoui, A. D. Weil, et al. (2011) Complete exon sequencing of all known Usher syndrome genes greatly improves molecular diagnosis. Orphanet J. Rare Dis., 6, 21. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3125325/

43. El-Amraoui, A*. and Petit, C*  (2010) Cadherins as targets for genetic diseases. Cold Spring Harb. Perspect. Biol., 2, a003095. *Corresponding authors https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2827896 

44. El-Amraoui, A*. and Petit, C* (2010) Thérapie cellulaire dans l'oreille interne : nouveaux développements et perspectives. Med Sci (Paris), 26, 981-985. * Corresponding authors

45. Legendre, K., Petit, C. and El-Amraoui, A*. (2009) La cellule ciliee externe de la cochlee des mammiferes: un amplificateur aux proprietes exceptionnelles. Med Sci (Paris), 25, 117-120.  * Corresponding author